Retour l'accueil du site





Isabelle CARRÉ & Kasya DENISEVICH


La mer dans son jardin


Marie déménage. Avec ses parents, elle quitte un appartement de la région parisienne pour aller habiter en Bretagne. Sa maman précipite un peu le départ car elle est enceinte.
Marie n’a jamais vu la mer. Pour elle, cela fait beaucoup de changement en peu de temps.
Elle est partagée ; à la fois contente de partir et anxieuse de savoir ce qui l’attend.
En arrivant, elle découvre une immense maison qui lui semble grise et froide. De sa chambre au papier peint vieillot, elle aperçoit la mer.

Marie ne peut cacher sa déception. La mer ressemble à un bout de ciel couché, une fine bande bleue découpée. Et encore, il faut plisser les yeux pour la distinguer de la ligne d’horizon. « Bientôt, nous irons la voir, d’accord ma chérie ? Demain, ou après-demain… Laisse-moi juste le temps d’installer les affaires, et je t’y emmènerai. Je te le promets. »

Marie saura-t-elle se sentir bien ici ? Et puis, elle va devoir attendre encore un peu avant de découvrir la mer de près, ses parents sont très occupés.
C’est le grand jour ! Marie et sa maman sont sur la plage. Mais rien ne se passe comme la fillette l’avait imaginé. Elle ne veut pas aller dans l’eau, pas même fouler le sable mouillé.
Et, quand sa maman se baigne, elle a peur pour elle, l’imaginant en danger au milieu de toute une faune et une flore sous-marine envahissantes.
La nuit suivante, la mer va rendre visite à Marie et pour tenter de l’apprivoiser, elle fait danser de ses vagues les motifs du papier peint.
Au réveil, la petite fille a très envie d’aller voir la mer.

Le texte est très beau. Il met en lumière une adorable fillette en proie à ses propres interrogations, son désir de grandir, la peur de décevoir ses parents, l’inquiétude face à l’inconnu.
Doucement, avec l’aide aimante de ses parents, au fil de ses rêves et de sa réflexion, elle va gagner en confiance, surmonter ses peurs, et franchir le pas qui lui permet de se sentir à nouveau bien.

Les illustrations sont très jolies, douces et délicates. Les couleurs apparaissent progressivement au fil des pages et inondent nos yeux d’une mer belle et scintillante de trésors naturels qu’on a envie de protéger.

Voici un magnifique album, tout en harmonie, plein de poésie et de subtilité.

Un album comme une belle promenade en bord de mer, aussi apaisant que revigorant.

Cécile De Ram 
(02/05/22)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Isabelle CARRÉ & Kasya DENISEVICH,  La mer dans son jardin
Grasset Jeunesse

(Avril 2022)
Format 30 x 24 cm
48 pages - 16

Dès 5 ans








Texte
Isabelle CARRÉ




Illustrations
Kasya DENISEVICH