Retour l'accueil du site






Jack LINE


Coulage de béton
sur fleur éclose




Éloge de la lenteur, du canal Saint-Martin, et de l’infini à la Croisée des Chemins... Ceci n’est pas une formule ésotérique, mais notre ébauche de commentaire à l’intention de tous ceux qui ont envie de participer à un moment rare et jubilatoire.
En d’autres termes, le spectacle Coulage de béton sur fleur éclose mérite toute votre attention !

Son titre surréaliste, aux allures de parpaing poétique, interroge : Est-ce du Lafarge ou du Ronsard ?
Ni l’un, ni l’autre, c’est du Jack Line tout simplement !

Tout simplement, si l’on peut dire, car en guise de “coulage”, c’est à un décollage très très au-dessus des pâquerettes que nous convie l’humoriste dans son “one man”. Il n’a pas retenu, nous annonce-t-il dans un sketch, l’option “show”, et il a bien fait, car aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est dans l’inachevé, l’évanescent, qu’il puise toute sa verve et nous réjouit du début à la fin de son spectacle.

Si tant est que l’on puisse d’ailleurs parler de sketchs, de début, et de fin... Là encore, l’étonnement est de mise, son mode de fonctionnement est en rupture de repères, et pourtant, il fonctionne très bien !

On l’écoute, il nous embarque, il nous égare, il nous reprend, on attend la chute, elle ne vient pas... les chutes, ce n’est pas son truc, il plane, et nous avec, dans les sphères délicieusement déjantées de l’improbable et de l’absurde.

Il nous entraîne dans ses délires poético-philosophico-psychologico-sociologico-cinématographico (pour faire bref) décalés, et nous savourons !
Il nous ouvre son univers musical, et nous nous régalons !
Son “Seul en scène” est du genre collaboratif.
Quand il nous demande, en cours de spectacle, ce qu’il fait là ? Qu’il se rassure, nous, nous le savons !
“Le directeur artistique” (sic) du théâtre La Croisée des Chemins – dont les oreilles doivent abondamment siffler pendant la représentation – le sait aussi. Les valeurs d’éclectisme et de qualité, marques de fabrique de sa programmation, sont parfaitement respectées. Jack Line a tout bon... et son spectacle est “béton” !

Catherine Arvel 
(25/11/19)    



Retour
Sommaire
Une loge
pour le strapontin














La Croisée des Chemins

43 rue Mathurin Régnier
75015 PARIS




Spectacle écrit,
mis en scène
et interprété
par Jack Line