Retour à l'accueil du site
Retour Sommaire Nouvelles





Noëlle REVAZ


Hermine Blanche


Une grand-mère qui n'en finit pas de s'éteindre à petit feu quand ses descendants pleins de projets piaffent d'impatience…
Deux étudiantes dans leur appartement au plein cœur de la canicule qui s'interrogent sur les gémissements d’une femme en provenance de la fenêtre d'un voisin discret et passe-partout mobilisant tout à coup leur imagination...
Un grand-père qui apprend à son petit-fils à abréger les souffrances des fourmis et des sauterelles  jusqu’à ce que lui-même se trouve en état de faiblesse face à l’enfant…
Un chauffeur de bus qui, de façon pathologique, prend en grippe un passager que rien ne singularise et cherche à s'en débarrasser à tout prix...  
Un petit garçon dont toutes les sœurs s’appellent Marie. Un jour, l'une d'entre elles manque à l'appel et semble avoir disparu...
Un drôle d'orphelinat d'où Monsieur le Directeur et Madame la Directrice se sont absentés depuis des années mais continuent d'imposer leurs ordres aux enfants par haut-parleur ou par courrier…
Un voyageur de commerce qui ne supporte pas le vide de la nature et lance une vaste opération d'urbanisation…
Une maman trop tendre en chemise de nuit qui mime le mariage avec son grand fils célibataire en plein registre œdipien...
Un homme-ogre et une femme-objet…
Une petite fille singulière qui voit son esprit échapper sans pouvoir le rattraper ...
Voilà quelques-uns des personnages et des étranges situations mis en scène dans ces 29 nouvelles par Noëlle Revaz.

Pas de psychologie ici mais des images, des détails de l’ordinaire qui viennent nourrir un dialogue décalé entre intérieur et extérieur à la première personne avec un remarquable travail de la langue et un souci du rythme et du style qui force l'admiration. Plusieurs de ces nouvelles ont d’ailleurs été écrites pour la radio.
Seuls des ambiances, des émotions, des thèmes récurrents (angoisses enfantines, enfance, opposition ville/campagne, relation homme-femme, absence aux autres et à soi-même, solitude,  conformisme social, nature, animaux, cruauté, rêves...), un goût prononcé pour le conte et le symbole et une certaine étrangeté, viennent tisser un lien ténu entre ces nouvelles dont l'écriture s'est échelonnée sur dix ans.

Cette diversité d'inspiration  et de forme (contes, monologue, prose poétique, fantastique…) reste toujours empreinte d'une sensibilité, d'un humour et d'une violence sous-jacente qui donnent vie à l'ensemble.
« Georges m’a prévenu : les gens de la ferme sont toujours mal habillés. Ils ont des tas d’enfants. Les animaux vivent avec eux dans la cuisine et quand on n’y fait pas attention, ils viennent manger dans les assiettes. […] Les fermiers sont sympathiques, ils élèvent deux cents cochons. Ils ont beaucoup de voitures et une enfant de 17 ans. »
On déplorera pas moins de trois morts dans ce recueil, à mettre sur le compte d'une noirceur déclinée sur tous les tons.
« Mamie est une égoïste, elle ne s'emploie qu'à respirer, soupire-t-on ; ça suffit Mamie, prends exemple, un frigo s'allume et s'arrête, des ampoules éclairent et s'éteignent. »
Dans cette période où la xénophobie s'affiche partout sans honte, la nouvelle  "Auris-des-Oiseaux" expose aussi comment la haine de l'autre parvient, incontrôlable et inexorable parce que totalement irrationnelle, à se développer.

Noëlle Revaz, en prise directe avec le réel, porte sur ses contemporains un regard acéré d'une fine et discrète intelligence, saisissant les moments charnières où tout bascule, dynamitant les images préconçues dans un flirt consommé et décapant avec l'absurde, de façon assez habile pour laisser au lecteur, en toute légèreté, le soin de saisir en frémissant son message au vol.

Un excellent recueil de nouvelles, dynamique, captivant et surprenant, et une jeune auteure suisse originale et pleine de promesses, à lire et à suivre. 

Dominique Baillon-Lalande 
(10/05/17)    



Retour
Sommaire
Lectures








Gallimard

(Février 2017)
288 pages - 18













Noëlle Revaz,
écrivaine suisse née en 1968, a déjà publié trois romans et obtenu plusieurs récompenses dont le Prix suisse de littérature 2015.


Bio-bibliographie sur
Wikipédia