Retour l'accueil du site





Jérôme PEIGNOT

Portraits en miroir


L’essai est composé de portraits, classés par ordre alphabétique, d’écrivains, d’artistes et d’intellectuels, qui ont façonné le XXe  siècle. Les portraits se font tous au cours d’une rencontre dans un café, chez des amis ou chez le portraituré.

Nous rencontrons, Aragon. L’amour, la poésie, la révolution : il n’y avait rien d’aussi indissociable que les trois sommets de ce triangle isocèle-là […] A l’occasion de cette mort, [celle d’Elsa] tous ceux qui étaient là n’avaient plus en face d’eux que, fou d’amour et de chagrin, le grand poète Aragon perdant le sens à l’idée de l’échec de la révolution au service de laquelle il avait mis sa plume.
Jérôme Peignot rapporte qu’après avoir lu ses écrits, Paul Valéry lui dit : Vous y arriverez […] parce que vous n’avez pas grand-chose à dire.
Roland Barthes ajoute : non seulement vous avez raison mais plus encore vous dénoncez là ce qu’est pour moi l’essentiel, à savoir l’amitié et le rôle qu’elle tient dans mon enseignement.
Nous rencontrons aussi Bataille dont Laure est la tante de Jérôme. Je sentais que Laure était là. En nous rencontrant nous l’avions fait revivre. C’était même elle qui agissait déjà. Si, de son vivant, elle n’avait rien fait pour publier ce qu’elle écrivait, c’était donc pour que ce soit moi qui le fasse.
Henri Cartier-Bresson, Blaise Cendrars. Si on met du charbon dans la locomotive/ D’une frappe après l’autre on trouve la chanson/ Et puis on ne sait plus qui si fort la motive/ En tous les cas bien plus le cœur que la chanson.
Paul Eluard, Lacan, André Lefèvre dont il est le filleul, Michel Leiris, Bernard Noël, Kenzaburô Oe ou Picasso…

26 rencontres en quatre, cinq pages chacune, 26 portraits subjectifs de personnalités du siècle passé. Il y a des amitiés, une inimitié pour Drieu La Rochelle et toujours une grande sensibilité, de l’amour de la part du « compilateur » qui a su révéler une facette de chacune de ces figures marquantes.  Sans doute, parce que, comme le disait à peu près Pascal, on ne lit bien chez les autres que ce qui est en soi, ces portraits dessinent aussi un portrait de l’auteur, Jérôme Peignot.

Un essai à lire pour rencontrer, découvrir ou redécouvrir quelque chose d’essentiel de ces grandes figures, flâner dans la vie intellectuelle du XXe siècle.

Michel Lansade 
(15/04/17)    



Retour
Sommaire
Lectures








Les impressions nouvelles

(Mars 2017)
144 pages - 15





Jérôme Peignot,
né en 1926 à Paris, romancier, poète et essayiste, a déjà publié une trentaine d'ouvrages.

Visiter le site de l'auteur :
jeromepeignot.free.fr