Retour l'accueil du site





Tess CORSAC

Emma

Azur, la narratrice de ce roman d’anticipation, vit dans un monde bien différent de celui que nous connaissons aujourd’hui. Dans les années 2050, un terrible virus, Emma, s’est propagé très rapidement sur toute la planète et la population a été décimée, passant de neuf milliards à quinze millions. Chacun ne pensant qu’à se protéger de la contamination, la société s’est effondrée, toutes les productions se sont arrêtées et la vie, par certains aspects, ressemble à celle du moyen-âge.

Azur vit avec ses parents dans un village pyrénéen coupé du monde, où son enfance a été heureuse, entre son chien Aristote et son ami Basile, même si certaines scènes, notamment celle décrite dans le prologue, l’ont choquée. Le village doit se défendre contre une éventuelle contamination et les règles de survie sont draconiennes.

À l’approche de leurs quinze ans, Azur et Basile vont devoir passer les tests afin d’obtenir le tatouage-passeport (une étoile sur le front) qui permet aux personnes saines de circuler hors des villages et d’accomplir des tâches au service de la collectivité.
C’est à cheval que les adolescents sont conduits sous bonne escorte à Toulouse où est installé le laboratoire de dépistage le plus proche. Ce voyage est déjà une aventure pour les jeunes qui n’ont jamais quitté leur village. S’ils croisent des personnes contaminées, donc sans tatouage, il faut éviter de les approcher et si elles se montrent agressives ne pas hésiter à les abattre. Une effrayante leçon de survie.

 Les résultats des tests n’étant pas les mêmes pour Azur et Basile, leurs chemins vont diverger. Azur est affectée aux Furets qui sont chargés de « fureter » dans leur région, visiter les maisons abandonnées, les usines et les entrepôts désaffectés, tous les coins et recoins où il serait possible de récupérer quelque chose d’utile pour la collectivité. Les missions sont souvent dangereuses et il faut parfois faire usage des armes.
Parmi les Furets, Azur rencontre, entre autres, Samuel et Ondine qui ont eu des parcours de vie difficiles. Basile, elle le retrouvera plus tard…

Peu à peu, Azur va comprendre comment fonctionne la société post-Emma et comment s’organisent les groupes de pouvoir. Elle va aussi apprendre comment est né le virus Emma.

Emma est un roman d’aventures, bien sûr, émouvant et passionnant, mais aussi un roman d’initiation sur le passage de l’adolescence à l’âge adulte, une réflexion sur  les risques des dérives scientifiques quand les découvertes sont détournées vers de mauvais usages, et sur les fondements de l’humanité : « C’est quoi, être humain ?

Serge Cabrol 
(23/11/17)    



Retour au
sommaire
Jeunesse






Le Muscadier

(Octobre 2017)
392 pages - 16,50







Tess Corsac
a dix-neuf ans.
Emma est
son premier roman.